L’UX (Expérience Utilisateur) : un élément clé pour améliorer votre référencement naturel SEO

L’expérience utilisateur, aussi appelée UX, est l’expérience que l’internaute vit de la recherche de votre site jusqu’à son accès et son utilisation.

UX (user experience) : quand le facteur humain influence les robots

L’expérience utilisateur, aussi appelée UX, est l’expérience que l’internaute vit de la recherche de votre site jusqu’à son accès et son utilisation. L’UX est un élément du référencement naturel qui dépend de nombreux facteurs. Alors, quels sont donc ces facteurs et en quoi l’expérience utilisateur est-elle un élément clé pour améliorer le SEO ?

L’expérience utilisateur : un élément clé pour améliorer le SEO

L’expérience utilisateur est une partie intégrante du SEO. Elle joue un rôle important dans le choix des robots des moteurs de recherche quand il s’agit de faire remonter ou descendre un site dans les pages de résultats. L’UX comprend plusieurs facteurs et certains d’entre eux peuvent influencer le SEO plus que d’autres.

Quels sont les indicateurs et composantes de l’UX qui influencent le SEO ?

1. Le comportement des internautes : un indicateur de la qualité de l’expérience utilisateur pour les moteurs de recherche

Les robots des moteurs de recherche sont capables de savoir si vous offrez une expérience utilisateur de qualité ou non aux internautes selon divers critères.

Comment ?

La réponse est simple. Entre le temps passé sur votre site et le nombre de pages visitées, les chiffres sont les témoins de la qualité de l’UX que vous offrez. Google aura en effet tendance à pénaliser votre site si vos visiteurs :

  • prennent leurs jambes à leur cou après avoir passé à peine quelques secondes sur votre site ;
  • passent à un autre site parce qu’ils n’ont pas trouvé ce qu’ils recherchent ;
  • font de mauvaises critiques sur votre site web.

N’oubliez pas que l’objectif principal des moteurs de recherche est de répondre aux requêtes tapées par les internautes. Si vos visiteurs font demi-tour et continuent leur investigation, les moteurs de recherche penseront alors que votre site n’a pas su répondre à leurs questions. Votre référencement en sera alors affecté, vous descendrez dans les résultats des pages de recherche et perdrez donc en visibilité.

2. L’UI (User Interface) : un élément souvent confondu avec l’UX

En français, l’interface utilisateur, aussi appelée UI, est souvent confondue avec l’UX. La différence ? L’UX n’est pas l’UI, mais l’UI fait partie de l’UX. En d’autres termes, l’interface utilisateur est un des facteurs qui jouent sur l’expérience utilisateur. Mais, qu’est-ce qu’une UI exactement ?

Une UI est l’environnement visuel dans lequel l’internaute évolue lors de sa visite sur votre site. Le graphisme est donc un élément qui rendra agréable votre site aux yeux des visiteurs. Toutefois, une interface performante et favorable à votre UX est aussi une interface facile à prendre en main. L’esthétique, la praticité et la facilité d’utilisation sont donc des éléments clés du succès d’une UI, mais pas seulement. En effet, votre site devra aussi être responsive, et donc, mobile friendly. Autrement dit, il devra répondre aux codes lui permettant d’être adapté à tous supports. Un site pouvant être lu sans problème sur téléphone est en effet un plus dans notre société où un grand nombre d’internautes sont en réalité des mobinautes.

3. Le temps de chargement : quand la première impression se joue à la seconde près

La vitesse de chargement est un élément du SEO à ne pas négliger, que ce soit vis-à-vis des moteurs de recherche, mais aussi et surtout, vis-à-vis des internautes.

Qui n’a jamais quitté un site parce que le chargement de la page désirée était trop long ?

Un site dépassant les 3 secondes de délai de chargement est aujourd’hui considéré comme lent et posera donc problème pour le référencement naturel.

4. Le taux de rebond : une conséquence de l’UX prise en compte par les moteurs de recherche

Entre l’habitude d’un accès rapide à l’information et une patience qui décroît, un internaute fera rapidement demi-tour si la vitesse de chargement de votre site web est trop élevée. Votre taux de rebond, c’est-à-dire le pourcentage de visiteurs qui quittent votre site après avoir visité uniquement la page d’arrivée, sera au plus haut et autant dire que Google vous en tiendra rigueur.

Le taux de rebond est en effet un indicateur de qualité d’un site web aux yeux des moteurs de recherche. Un taux de rebond élevé signifie que vous n’avez pas répondu à la problématique des visiteurs et c’est un très mauvais point auprès des moteurs de recherche. Le taux de rebond peut aussi être, une conséquence d’autres facteurs tels qu’une interface utilisateur compliquée, esthétiquement dérangeante ou une mauvaise qualité de contenu. Un taux de rebond élevé est donc souvent synonyme d’un problème sur votre site et, par conséquent, d’un problème pour le SEO. C’est donc un indicateur dont vous devez tenir compte.

5. Choisir ses images : entre esthétique, poids et taille

Insérer des images sur votre site peut partir d’une bonne intention, notamment pour améliorer l’UX. Un site présentant des illustrations pertinentes dans ses articles est en effet bien plus agréable qu’un site non aéré et présentant un pavé de texte. L’expérience utilisateur ne peut être qu’améliorée si nous partons de ce point de vue. Pourtant, insérer des images peut aussi s’avérer être un frein pour l’UX et le référencement naturel sur d’autres points.

Pourquoi ?

Eh bien, parce que le poids des images augmente le temps de chargement d’un site et, comme nous l’avons vu, un site trop lent fait fuir les internautes. Il est donc important de prendre en considération le poids de vos images, mais aussi leur taille afin que le résultat soit esthétique. Le rendu visuel de votre site est non négligeable pour améliorer l’expérience utilisateur et doit par conséquent être attrayant, mais sans pour autant réduire la performance de votre site.

La solution ?

Pour les utilisateurs de WordPress, il est possible de télécharger un plugin afin d’alléger les images. Vous pouvez par ailleurs utiliser un plugin pour les redimensionner à la même échelle et ainsi rendre votre site aussi esthétique que rapide.

Toutefois, l’utilisation de ces outils n’est pas toujours miraculeuse. En effet, changement de format et compression peuvent réduire la qualité des images. Ne chargez donc pas votre site d’images outre mesure et choisissez un plugin comme WP Smush, par exemple, pour compresser vos images.

Pour remédier à ces problèmes de poids, Google a, de son côté, créé le format WebP. Il reste toutefois peu utilisé, car il n’est pas compatible avec certains navigateurs.

Astuce bonus : sachez aussi qu’une image peut être optimisée afin de vous rendre plus facilement visible aux yeux des internautes. Privilégiez des images uniques plutôt que provenant de banques d’images.

Pourquoi optimiser une image ?

Une image bien référencée sur votre site peut vous faire arriver dans les premiers résultats de recherche dans l’onglet « Images » des moteurs de recherche. Pourtant, l’optimisation des images n’est que peu pratiquée à l’heure actuelle. Vous y gagnerez donc à optimiser les vôtres en leur donnant :

  • un nom de fichier pertinent avec des mots clés ;
  • un titre (title) ;
  • une légende ;
  • un attribut alt, aussi appelé texte alternatif (il s’agit de la description textuelle qui s’affiche quand l’image ne charge pas).

Tous ces éléments décriront au mieux l’image et ce qu’elle signifie aux moteurs de recherche à condition de choisir avec soin vos mots clés. De cette manière, Google, Mozilla Firefox ou encore Ecosia pourront juger de sa pertinence et de son utilité, ce qui favorisera le référencement naturel de votre site. Vos images, tout comme votre site, doivent aussi être mobile friendly afin de s’adapter au support de lecture et offrir la meilleure expérience utilisateur possible.

Pour conclure :

Pour résumer, le comportement des internautes face à votre site et ses composantes influence votre référencement naturel. Il est donc important d’offrir la meilleure expérience de navigation possible à vos visiteurs si vous souhaitez améliorer votre SEO et les satisfaire. Pensez aussi à aérer vos textes et à intégrer des balises afin de rendre vos articles et pages web plus digestes, améliorer encore l’UX et booster votre référencement naturel.

Pour offrir une expérience utilisateur dont vos visiteurs se souviendront, n’hésitez pas à m’envoyer un message dans la rubrique contact.


Cet article vous a plu ? Découvrez mes autres articles 👇

Vous avez un projet en tête ?