SEO : Comment les liens influencent-ils la visibilité sur le web ?

Différents types de liens existent et tous ont un rôle à jouer dans le référencement naturel et votre visibilité sur le web.

Liens hypertextes : des éléments à double tranchant pour votre référencement

Le référencement naturel, aussi appelé SEO, permet à votre site de gagner en visibilité sur le web. Le but est, bien entendu, d’arriver sur la première page des résultats de recherche et mieux encore, dans le top 5. De nombreux facteurs peuvent influencer votre référencement et les liens hypertextes (ou hyperliens) en font partie. Mais, comment les liens influencent-ils la visibilité sur le web, et donc, le SEO ? 

SEO : comment les liens influencent-ils la visibilité sur le web ?

La première chose à savoir pour les freelances en création de site web, c’est que différents types de liens existent et que tous ont un rôle à jouer dans le référencement naturel et votre visibilité sur le web. Entre liens sortants, liens internes et backlinks, les liens que vous utilisez peuvent vous faire une place de choix dans la SERP (Search Engine Result Page) comme vous en éjecter. Eh oui, certains créateurs de contenu les utilisent mal, jusqu’à les rendre contre-productifs pour le référencement naturel. Voici donc les différents types de liens hypertextes à intégrer sur votre site et comment ils influencent le SEO.

Un backlink, aussi appelé lien entrant, est un lien qui pointe vers votre site et vient de l’extérieur. Ces liens ont de l’importance aux yeux des moteurs de recherche, car un site web qui redirige ses visiteurs vers le vôtre prouve la confiance qu’il porte à votre contenu. Google et les autres moteurs de recherche ne restent pas indifférents à cette marque de confiance. Ils voient dès lors votre site comme fiable et pertinent. Conséquence ? Vous avez alors de grandes chances d’améliorer la place que votre site occupe dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Toutefois, tous les backlinks n’ont pas le même effet sur votre référencement. En effet, plus le site Internet pointant vers le vôtre est puissant et a de l’autorité, et plus les moteurs de recherche vous trouveront crédible et amélioreront votre positionnement.

Par ailleurs, plus vous avez de backlinks et plus votre site sera perçu comme intéressant et de qualité par Google. Du moins, en théorie, car abuser des backlinks peut être durement pénalisé. Il est en effet important que vos liens entrants soient de qualité pour que leur utilisation ne soit pas à double tranchant. Toute utilisation jugée abusive ou illicite aura l’effet opposé sur vos résultats, alors, ne jouez pas avec le feu en essayant de berner l’algorithme !

Parmi les pratiques sanctionnées par les moteurs de recherche, en voici quelques-unes :

  • la création d’autres sites ou de pages extérieures à votre site pour créer des backlinks ;
  • l’achat de liens pointant vers votre site ;
  • l’échange de liens réciproques trop nombreux entre deux sites.

Le netlinking, technique de SEO permettant d’augmenter le nombre de liens hypertextes pointant vers votre site, est donc à prendre avec le plus grand sérieux.

Liens sortants ou externes : un indicateur de pertinence

Si vous lisez cet article, c’est que votre objectif est sûrement d’attirer plus de trafic sur votre site. Aussi, vous devez vous demander en quoi les liens sortants peuvent vous aider étant donné qu’ils envoient vos visiteurs sur un autre site web. Si, au premier abord, le concept peut paraître paradoxal, il n’en reste pas moins efficace.

Le référencement naturel permet de fournir aux internautes les sites les plus susceptibles de répondre à leurs questions en priorité. Plus vous serez capable de fournir des informations appropriées à vos visiteurs et plus les moteurs de recherche jugeront votre site pertinent. Toutefois, il est impossible de traiter tous les sujets existants, surtout s’ils ne font pas partie de votre domaine d’expertise. Insérer des liens vers d’autres sites Internet vous permet donc de mettre à disposition des internautes toutes les ressources dont ils ont besoin.

Autrement dit, vous ne perdez pas vos visiteurs en les envoyant sur un autre site. Vous renseignez les internautes au mieux, mais ce n’est pas tout. Vous indiquez aussi à Google que vous pouvez répondre à la requête des internautes de manière complète et qualitative, même si ce n’est pas directement. Insérer des liens externes est donc un bon point à marquer auprès des moteurs de recherche.

Vous craignez tout de même de perdre du trafic au profit du site vers lequel vous dirigez les internautes ?

Pour limiter ce risque, pensez à :

  • insérer uniquement des liens de sites qui complètent le sujet, mais qui ne vous font pas concurrence ;
  • paramétrer votre site pour que le lien s’ouvre dans un nouvel onglet et que l’internaute reste sur votre page.

Un lien externe vers un site aux informations non fiables peut par ailleurs vous porter préjudice. Comme pour les backlinks, il est donc essentiel de fournir des liens hypertextes sortants de qualité. Sélectionnez avec soin les sites vers lesquels vous souhaitez rediriger vos visiteurs en vérifiant la fiabilité de ces sites et l’actualité de leurs informations. De cette manière, les internautes et Google verront votre site web comme un site de confiance qui est pertinent et vous gagnerez en visibilité.

Le maillage interne : des liens pour optimiser la navigation et l’expérience utilisateur

Le maillage interne désigne l’organisation des liens internes de votre site web. Les liens internes sont, quant à eux, les liens qui connectent les pages de votre site web entre elles.

Du côté du SEO, le maillage interne permet de favoriser certaines pages. Il permet de faire profiter certaines pages du site web du trafic engendré par d’autres en redirigeant les visiteurs grâce aux liens internes.

Autre avantage à prendre en considération, la présence de liens internes rend la navigation plus agréable pour les internautes. Aiguillés avec facilité vers des informations qui peuvent les intéresser, leur expérience utilisateur s’en trouve améliorée, ce qui est un très bon point pour le référencement naturel.

L’accessibilité des informations grâce au maillage interne est donc un point à ne pas négliger entre optimisation de la navigation, de l’expérience utilisateur et du référencement naturel. Attention, néanmoins, à intégrer des liens internes en rapport avec le sujet. La pertinence reste un élément fondamental.

Les liens « dofollow » et « nofollow » : des panneaux indicateurs pour les moteurs de recherche

Le lien « dofollow », qu’il s’agisse d’un backlink ou d’un lien externe, est un lien que les robots des moteurs de recherche prennent en compte pour le référencement. Les robots suivent en effet ce lien pour analyser vers quel site il mène. Un lien est automatiquement « dofollow » si l’attribut « nofollow » n’est pas renseigné grâce à la balise « rel » dans le code HTML.

Le lien « nofollow » quant à lui est un lien que les robots des moteurs de recherche ne suivent pas et ne prennent pas en compte. Autrement dit, son existence n’a aucune influence sur votre référencement et ce, qu’il soit entrant ou sortant.

Du côté des internautes, qu’un lien soit « dofollow » ou « nofollow » ne change rien. Le lien mènera à la page à laquelle il connecte, qu’il appartienne à l’une ou l’autre catégorie.

La question maintenant est : quand utiliser des liens « nofollow » sur votre site ? 

Auparavant, Google préconisait d’utiliser les liens « nofollow » pour les liens payants (menant à une publicité ou un emplacement payant). Désormais, c’est l’attribut « sponsored » qui est principalement utilisé. 

Pour les liens vers des sites potentiellement non fiables (sur les forums ou en commentaires, par exemple), c’est l’attribut « ugc » qui remplace le « nofollow ».

L’attribut « nofollow » est donc désormais à utiliser pour les liens qui mènent à des pages auxquelles vous ne souhaitez pas être associé et/ou qui pourraient pénaliser votre référencement.

Les liens morts : des éléments représentatifs d’un contenu qui a besoin de mises à jour

Rien de tel pour plomber l’UX et le SEO que des liens morts.

Êtes-vous déjà arrivé sur une page vous indiquant « Erreur 404 » ?

C’est le parfait exemple d’un lien mort. La page recherchée n’existe plus et le lien qui y mène est donc brisé. Frustrant pour un internaute, cela peut aussi jouer sur votre crédibilité et votre professionnalisme. Un site web proposant des liens morts peut voir son trafic diminuer, car cela affecte le référencement naturel directement (les moteurs de recherche en tiennent compte) et indirectement (cela se répercute sur l’expérience utilisateur qui, elle aussi, a une influence sur le SEO).

La solution ? 

Il est possible d’utiliser des logiciels pour détecter la présence de liens morts sur votre site et y remédier. Une fois les liens repérés, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • modifier le lien cassé ou le remplacer ;
  • le supprimer.

Il est important de vérifier régulièrement vos liens afin de proposer la meilleure expérience utilisateur possible et ne pas perdre de trafic. Toutefois, gérer ses liens morts peut prendre du temps.

Pour les utilisateurs de WordPress, des plugins peuvent vous aider dans la gestion des liens morts. Certains vous signaleront vos liens brisés afin que vous puissiez y remédier rapidement quand d’autres, en revanche, redirigeront les internautes sur une autre page. Opter pour une offre de maintenance de votre site chez un professionnel est aussi une option qui vous fera gagner du temps. Par ailleurs, cela vous assure un site :

  1. toujours bien optimisé pour le web ;
  2. qui satisfait vos visiteurs ;
  3. qui est professionnel.

Les différents liens et leur influence sur le référencement naturel ne sont désormais plus un mystère pour vous. Il est toutefois important de vous tenir informé des évolutions en matière de SEO. Comme nous l’avons vu pour les liens « nofollow », les pratiques liées au référencement naturel évoluent sans cesse. Par ailleurs, les robots de Google et autres moteurs de recherche deviennent plus performants, nécessitant des ajustements et adaptations continuels de vos pratiques en SEO


Cet article vous a plu ? Découvrez mes autres articles 👇

Vous avez un projet en tête ?